Le Trek des trois cols

Le trek des trois cols est une version longue (bien plus longue) et plus difficile (bien plus difficile) du populaire trek du camp de base de l’Everest (EBC trek). Je dis « bien plus difficile », mais c’est en comparaison avec le rapide, facile et sur-fréquenté EBC trek. Que vous en soyez encore à l’étape de choisir quel trek entreprendre ou que vous en soyez à planifier les détails de l’itinéraire présenté ici, vous trouverez sur cette page plusieurs informations pour vous aider et vous orienter.

ITINÉRAIRE :

Le trek des trois cols débute – et se termine – habituellement à Lukla, atteint par avion de Katmandou pour  150 à 160 USD.

Trek du Khumbu

Après deux journée faciles jusqu’à Namche, deux possibilités s’offrent à vous : commencer par la gauche (vers Thame et le col Renjo La) ou par la droite (vers Tengboche et le col Kongma La).

Bien que les deux soient possibles et magnifiques, je recommande fortement de commencer par la gauche, pour deux raisons.

  1. La vue du col Renjo La vers Gokyo est l’une des plus belles du trek. Pour cette raison seule je ferais ce trek une deuxième fois en ce sens.
  2. Le col Renjo La est le plus facile avec de grosses marches taillées dans la pierre, tandis que la journée de marche pour franchir le col Kongma La est la plus longue et – possiblement – la plus épuisante. Cette dernière pousse donc plusieurs personnes qui commencent par la droite à abandonner suite au premier col. Aussi bien se préparer et s’acclimater avec le plus facile en premier!

AJOUTS :

En plus des trois cols, il serait dommage de ne pas profiter des magnifiques ajouts possibles à ce grand trek!

  • Le camp de base de l’Everest : prenez deux jours à partir de Lobuche pour monter à Gorak Shep et au camp de base de l’Everest!
  • Les trois « sommets » : Gokyo Ri, Kala Pattar et Chhukung Ri sont trois petits sommets rencontrés sur le trek offrant de magnifiques vues. Prenant tous 1h30-2h à grimper, ils sont parfaits pour profiter d’une journée d’acclimatation!
  • Les 4e et 5e lacs de Gokyo : respectivement à une et deux heures du village de Gokyo, ils offrent un sentier facile et peu fréquenté. Les lacs sont très jolis en eux-mêmes, mais le clou du spectacle reste la vue par-delà la morène au 5e On y voit bien l’Everest et plusieurs autres grands sommets.
  • Island Peak (Imja Tse), 6189m : pour ceux qui ont envie de pousser un peu plus haut, le camp de base d’Island Peak est à 2h-2h30 de marche de Chhukung, après le col Kongma La. En commençant par le col Renjo La, vous serez parfaitement acclimatés lorsque vous arriverez à Chhukung!

QUAND Y ALLER?

Les deux saisons de trek au Népal sont l’automne et le printemps.

  • Fin-Septembre à Décembre : Le meilleur moment pour profiter du Népal. Avec la fin de la saison des pluies, la flore est luxuriante et les plus importants festivals du Népal s’y déroulent. Je recommanderais plus tôt (octobre) que tard (décembre). Un peu moins de touristes et des précipitations plus rares – la neige ruine bien souvent les plans des randonneurs.
  • Février à avril : Deuxième meilleur moment. Fin de la saison sèche, il ne devrait plus y avoir de neige, mais plus on se rapproche d’avril/mai, plus il fait chaud (très chaud, parfois trop). Plusieurs fleurs (et les rhododendrons!) fleurissent, mais la poussière peut miner la visibilité.

DURÉE DU TREK :

De Lukla à Lukla, il faut prévoir au minimum 14 jours pour les trois cols seulement. En ajoutant quelques petits sommets ou le camp de base de l’Everest, 19 jours sont plus réalistes pour ceux qui ont un horaire serré.

Exemple de trajet rapide :

  • Jour 1 : Lukla à Monjo
  • Jour 2 : Monjo à Namche
  • Jour 3 : Repos/acclimatation (indispensable)
  • Jour 4 : Namche à Thame
  • Jour 5 : Thame à Lumde
  • Jour 6 : Repos/acclimatation (indispensable)
  • Jour 7 : Lumde à Gokyo (par le col Renjo La)
  • Jour 8 : Visite du 5e lac et repos (facultatif)
  • Jour 9 : Ascension du Gokyo Ri (facultatif), puis Gokyo à Dragnag/Thagnak
  • Jour 10 : Dragnag à Zongla (par le col Cho La)
  • Jour 11 : Zongla à Lobuche
  • Jour 12 : Lobuche à Gorak shep + visite du camp de base de l’Everest
  • Jour 13 : Ascension du Kala Pattar + Gorak shep à Lobuche
  • Jour 14 : Lobuche à Chhukung (par le col Kongma La)
  • Jour 15 : Ascension du Chhukung Ri (facultatif), puis Chhukung à Pengboche
  • Jour 16 : Pengboche à Namche
  • Jour 17 : Namche à Lukla

Il s’agit ici d’un itinéraire rapide, incluant peu de repos et quelques longues journées. J’ai personnellement pris une journée de repos supplémentaire à Zongla (après le col Cho La, jour 10) et il serait idéal d’en prévoir une ou deux de plus entre Lobuche et Pengboche, que ce soit pour se reposer ou pour vous adapter à une météo imprévisible.

Temps idéal : 20 à 21 jours.

BUDGET ET COÛTS:

Il est possible – et facile – de dépenser beaucoup plus que prévu sur le trek des trois cols. Tout est payant et jusqu’à 10 fois plus cher qu’à Katmandou. Mais à moins que vous soyez au cœur du le moment le plus intense de la saison touristique, il devrait être possible de vous en sortir pour 1500 à 2000 roupies népalaises (NPR) par jour, si vous faites attention.

Par exemple :

  • Il est possible de ne jamais payer pour dormir (oui, même à Gorak Shep!), voire la section « DORMIR » plus bas.
  • Un repas typique (le dal bhat népalais) coûtera entre 500 et 700 NPR, de Namche à Gorak Shep.
  • Un déjeuner de gruau tibétain (très nutritif!) coûtera environ 250 NPR.
  • Barres de chocolat et petits biscuits : 250 NPR.
  • Une grosse bière : 600 NPR.
  • Une tasse de thé noir : entre 50 et 100 NPR.
  • Une douche chaude : entre 250 et 500 NPR.

Il est donc important d’apporter avec vous des collations (noix, barres de chocolat, etc.) achetées à une fraction du prix à Katmandou.

ÉQUIPEMENT :

Tout dépend du confort dont vous avez besoin et du poids que vous vous sentez à l’aise de porter. Rappelez-vous qu’en haute altitude, chaque pas est plus difficile.

Pour dormir, un « liner » de sac de couchage est un incontournable pour le rapport chaleur  apportée vs poids à transporter. Il est même possible – c’est d’ailleurs ce que j’ai fait – de dormir sans sac de couchage, toutes les auberges offrant une couverture (ou deux, sur demande). Vous aurez donc besoin de porter la majorité de vos vêtements les plus chauds (assurez-vous d’avoir d’excellents bas chauds pour la nuit).

Exemple de liste de matériel :

  • « Liner » pour sac de couchage
  • Sac de couchage (facultatif)
  • Manteau de duvet
  • Manteau de laine polaire
  • Manteau imperméable et coupe-vent (ex. : ProShell Gore-Tex)
  • Pantalons imperméables et coupe-vent légers (ex. : Gore-Tex)
  • Bottes de marche chaudes, à semelles rigides
  • Sandales légères pour la douche
  • Guêtres (facultatif)
  • Crampons (facultatif)
  • Tuque
  • Foulard
  • Buff (ou chapeau)
  • Mitaines suffisamment chaudes
  • Sous-mitaines
  • Lunettes de soleil polarisées
  • Serviette compacte
  • Bâtons de marche
  • Gourde 1L (2)
  • Pastilles de purification pour l’eau (60)
  • Lampe frontale
  • Couteau
  • Crème solaire et baume pour les lèvres
  • Trousse de premiers soins (incluant les médicaments recommandés par votre docteur contre le MAM)
  • Trousse de toilette
  • Sous-vêtement chaud pour le haut du corps
  • Sous-vêtement chaud pour le bas du corps
  • Sous-vêtement très chaud pour le bas du corps
  • Chandail à manches longues synthétique très chaud
  • T-shirts (2)
  • Shorts
  • Pantalons résistants
  • Sous-vêtements (3)
  • Bas de polypropylène (sous-bas de randonnée) (3)
  • Bas de laine de mérinos (3)
  • Bas de laine très chauds pour la nuit (1)

HÉBERGEMENT:

Il est possible de toujours négocier pour dormir gratuitement, mais ce sera beaucoup plus difficile au cœur d’une haute-saison.

Truc : négocier seul à seul avec la personne. Demandez à voir la chambre et lorsque l’hôte vous la montre, demandez à l’avoir gratuite si vous prenez tous vos repas à l’auberge. S’il ne veut pas, allez voir ailleurs, tout simplement!

Si vous n’êtes pas à l’aise pour demander une chambre gratuite, le coût « officiel » d’une nuit en auberge varie entre 100 et 400 NPR. Mais comme il est tout-à-fait normal de négocier au Népal, il vous sera facile de faire diminuer le prix.

FAUT-IL ÊTRE EN BONNE FORME?

Oui. Pas besoin d’être un athlète, mais une bonne forme physique de randonneur est nécessaire.

Le trek des trois cols est un long trek avec certaines journées plutôt courtes et faciles, tandis que d’autres peuvent être très longues – un trekkeur rencontré avait pris 11 heures pour traverser le col Kongma La, avec guide – et contenir beaucoup de dénivelés (jusqu’à 1600m en une journée, en haute altitude c’est épuisant!).

Il faut donc être habitué aux longues journées de marche en montagne ainsi qu’au principe du trek (ou grande randonnée), c’est-à-dire d’enchaîner plusieurs journées de marche avec sac-à-dos sans problème.

Outre l’endurance, la force physique nécessaire sera directement reliée au poids du sac que vous porterez. Si vous engagez un (ou des) porteur(s), il n’y a pas besoin d’avoir plus qu’une expérience décente de randonnée avec sac-à-dos (environ 10kg)

Si vous tentez toutefois de passer les cols sans porteurs, vous devrez probablement porter entre 14kg et 19kg, poids qui se fera bien sentir lors des trois traversées au-dessus de 5000m. Un conditionnement physique préalable et adapté, que ce soit en salle ou par de la randonnée avec un sac lourd, est dès lors idéal.

LE MAL AIGU DES MONTAGNES (MAM) :

Voire la page Comment prévenir et détecter le mal aigu des montagnes.

CHOISIR SON TREK:

Le Tour des Annapurna et le Trek des trois cols sont deux longs treks très populaires et offrant des expériences inoubliables. Vous hésitez entre les deux? Voici quelques différences pour vous aider:

Tour des Annapurna Trek des trois cols
Difficulté : Modérée Difficile
Paysages : Diversifiés Grandioses
Trek culturel? Oui Non
Possibilité de faire des sections en vélo de montagne? Oui Non
Durée totale moyenne : 15 à 19 jours 17 à 22 jours
Journées en haute altitude : 5 à 7 14 à 16
Passages à 5000m et plus : 1 à 2 (avec le lac Tilicho) 3 à 7 (avec EBC et les trois sommets)
Budget quotidien minimum : 900 à 1300 NPR 1500 à 2000 NPR
Attitude maximale : 5416m 5550m

 

Pour le récit de mon trek des trois cols, cliquez ici.

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires!

Advertisements

2 avis sur « Le Trek des trois cols »

  1. Salut !
    Un immense merci pour cet article bien détaillé ! Je suis actuellement en Inde et je vise d’arriver au Népal dans quelques jours pr faire ce trek.
    Ma grande question : est-ce jouable de le faire entre le 20 novembre et mi décembre ?
    Ou niveau météo c’est compliqué ?
    Merci beaucoup !

    J’aime

    • Salut!
      Je te dirais que c’est possible, mais plus risqué à cause de la météo qui aura deux impacts:
      1. Il faudra prévoir des vêtements plus chauds, évidemment.
      2. S’il neige et s’il y a de la glace, les cols seront impraticables sans crampons, piolets et certaines connaissances en alpinisme. La neige peut fondre en quelques jours, mais en décembre il est probable qu’un ou deux cols soient « fermés » à cause de la neige. Mais il faut savoir que la météo est assez imprévisible dans la région et que le temps de l’année n’est pas garant de la météo. J’y étais fin-octobre début-novembre et j’ai eu de la neige sur le col Cho La (très peu, mais assez pour décider de franchir le col une journée plus tôt que prévu) et sur le col Kongma La (j’ai attendu quelques jours pour le traverser).

      Autrement dit, oui c’est possible, mais l’idéal serait d’avoir beaucoup de temps pour pouvoir attendre une journée ou deux si un col est enneigé. Il est aussi toujours possible de revenir sur ses pas et de se résoudre à ne faire que le trek du camp de base de l’Everest si le temps manque.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s