La Voie lycienne

Vous trouverez ici des informations et conseils pratiques pour la préparation d’un trek sur la Voie lycienne, en entier ou en partie. Pour mon expérience personnelle sur la Voie, cliquez ici.

Turquie

La Voie en bleu

QUAND FAIRE LA VOIE?: En Turquie, il fait chaud. La majorité des gens y vont au printemps ou en automne, ce que je recommande fortement. J’ai marchée la Voie Lycienne de la fin mai à la mi-juin et – une deuxième fois – du début juin au début juillet, et j’étais déjà presque seul sur les sentiers, détrempé de sueur dès mes premiers pas chaque matin. Gardez en tête que:

  • Les mois de mars et avril sont les plus agréables et les plus jolis, mais aussi les plus achalandés (pour ce que ça vaut sur un sentier relativement peu connu).

FAIRE LA VOIE EN ENTIER OU EN PARTIE?: Si vous n’avez pas les 4 semaines  généralement nécessaires pour faire la Voie en entier, il est très facile de n’en faire qu’une (ou des) partie(s), les multiples villages étant reliés par un transport local efficace et abordable. Mes sections coups de coeurs pour les randonneurs de quelques jours:

  • La partie montagneuse tout près d’Antlaya (entre Göynük et Aşağıkuzdere), pour le paysage et le défi randonnée;
  • La région côtière entre Gedelme et Olympos pour le paysage, le village d’Olympos et les collines Chimaera;
  • La section montagneuse en autonomie complète (entre Demre et Finike) pour les stupéfiantes ruines de Belos dans les montagnes ainsi que celles à Myra, notamment l’église de Saint-Nicolas.
  • Autres points d’intérêts: le pittoresque village Üçağız, le phare au cap Gelidonia, dormir sur la falaise de Kas, la plage de Patara, Butterfly Valley.
Ruines de Myra et deep water soloing à Olympos

Ruines de Myra et deep water soloing à Olympos

 

 

DANS QUEL SENS MARCHER LE SENTIER?: La Voie a été tracée de l’ouest vers l’est (de Fethiye vers Antalya), et la majorité des randonneurs la font ainsi. Le seul livre écrit sur la Voie donne toutes ses indications en ce sens, et les marques rouges et blanches sur le sentier sont aussi plus visibles/utiles arrivant de Fethiye. En bout de ligne:

  • Je conseille de faire la Voie dans le sens prévu (de Fethiye vers Antalya), non pas pour les paysages, mais pour pouvoir suivre les indications;
  • Il est tout de même possible de faire la Voie dans un sens comme dans l’autre (je l’ai marchée dans les deux sens). La meilleure ressource reste probablement l’application gratuite maps.me, qui contient miraculeusement la totalité du sentier avec une divine précision;
  • Dans un sens comme dans l’autre, vous risquez de vous perdre et ce, à quelques reprises. Prévoyez de l’eau, connaissez le nom du village où vous voulez vous rendre et explorez: la région est magnifique!
10448475_10152263977867736_3416914651964947644_o

Marques rouges et blanches, standard des Grandes Randonnées

Conseil bonus: les marques rouges et blanches peuvent être très espacées, parfois par plus de 300m. Elles indiquent aussi souvent le tracé du sentier actuel: deux lignes droites (en forme de =) signifient un sentier droit, alors que qu’un signe courbé comme l’image ci-dessus (en forme de )) ou de ») averti le sens de la courbe. Dans un village, des marques en angle de 90 degrés vont donc mettre en évidence sur quelles rues tourner. Toutefois, un signe particulièrement pointu (en forme de » très pointu) peut faire office de flèche désignant le sentier à prendre lors d’un embranchement. Les deux utilisations sont contradictoires, je sais… Un randonneur averti en vaut deux!

COMBIEN DE TEMPS AI-JE BESOIN?: Le livre de Kate Clow divise la Voie en un peu moins de 30 sections (ou journées), demandant entre 4 heures et 9 heures de marche, avec une moyenne d’environ 6h45. En bonne forme physique et suivant souvent les mêmes étapes que le livre, je n’ai généralement besoin que de 75% du temps prévu pour parcourir le trajet (une journée de 8 heures me prenant souvent 6 heures, selon le dénivellé). Gardez en tête que:

  • Les deux sections montagneuses demandent plus de temps (deux à trois jours pour chaque partie) et il est impératif d’attaquer ces sections bien préparé.
  • Le temps de marche sur le sentier est une chose, le temps de marche hors du sentier parce que vous êtes perdus en est une autre. En sens inverse et sans boussole ni carte précise ou téléphone, je me suis perdu chaque jour, entre une heure et deux heures par jour.
  • Il est possible de fusionner deux sections plus courtes (toujours selon le livre), ce que j’ai fait à quelques reprises, mais gardez en tête que plus vous vous pousserez physiquement, plus vous apprécierez quelques jours de congés ici et là pour vous reposer et profiter du pays.

OÙ DORMIR?: J’ai fait la Voie en couchant principalement sous la tente, ce que je recommande fortement à tous ceux qui se sentent d’attaque à traîner tente, sac-de-couchage, tapis de sol et nourriture. Il est possible de s’arrêter à presque n’importe quel moment pour dénicher un petit endroit pour dormir, vue en prime. Si vous préférez marcher léger, il y a des auberges, pensions et autres petits établissements dans presque tous les villages. Prévoyez entre 30 et 40 Lira pour le lit le plus abordable du village, et n’hésitez pas à négocier dans les endroits moindrement reculés. Pour un couple, prévoir de 70 à 120 Lira pour une chambre.Gardez en tête que:

  • Les deux sections qui demandent au moins deux jours d’autonomie sont faciles à éviter en empruntant les minibus locaux si vous n’avez pas de tente;
  • Si vous choisissez l’option tente, faites attention aux scorpions et aux araignées qui sortent la nuit et aiment bien les fonds de bottines;
  • Au final, si vous campez, dormir sous la tente sur la Voie lycienne sera sans aucun doute l’un des moments forts de votre randonnée.

10359113_10152264012532736_6743727785359835973_oConseil bonus: sous le pont romain entre Aşağıkuzdere et Gedelme (à mi-chemin entre Çıralı et Göynük), une famille tient un petit restaurant/café/bar à même la rivière. À l’achat d’un repas (délicieux), le propriétaire vous laissera étendre votre sac-de-couchage sur les plateformes au-dessus de l’eau. Inoubliable!

L’EAU: Ma première erreur sur la Voie fut d’emporter à peine plus de 2L d’eau. Il fait chaud en Turquie. Prévoyez 3 à 4L par jour minimum ainsi que des pastilles de purifications (le plus simple) ou un filtre léger pour vous dépanner. Il y a généralement des sources d’eau le long du sentier, mais il s’agit souvent de puits, dont plusieurs se trouveront secs à votre passage. Gardez en tête que:

  • Les sources d’eau indiquées sur les cartes peuvent être à sec, introuvables, remplies de déchets, etc. Les indications d’eau potable par maps.me sont cependant très fiables;
  • Mieux vaut commencer avec trop d’eau et s’ajuster à la baisse, que l’inverse. Surtout en Turquie.
Turquie

Puit marqué comme source d’eau potable selon le livre

TurquieLA NOURRITURE: Les commerces d’un village à l’autre se ressemblent tous et vous ne trouverez rien de très varié en dehors des plus gros villages/villes (Fethiye, Kalkan, Kaş, Demre, Finike, etc.). Chaque communauté a son petit magasin vendant sucreries, gâteaux, breuvages, quelques boîtes de conserves, du pain et un assortiment de fruits et légumes très limité. Il est donc possible de manger pour pas cher, mais attendez-vous à ce que vos repas soient redondants si vous préférez cuisiner vous-mêmes à tous coups. Hors des centres habités, je me suis nourrissais presqu’exclusivement de concombres, tomates, pain, thon en légumineuses en conserve. Gardez en tête que:

  • La cuisine turque est délicieuse. Tout en évitant les endroits trop touristiques et dispendieux, essayez de manger dans les petits restaurants ou à votre auberge, où la cuisine locale vous en mettra plein la vue!

LE MATÉRIEL À APPORTER: Côté matériel, il s’agit d’un trek assez simple. Il fait chaud, il fait beau et il y a des villages à presque tous les jours de marche pour laver ses vêtements. J’utilisai en moyenne 2 morceaux de chaque vêtement (bas, sous-vêtements, shorts et t-shirt) avant de les laver. Bref, à vous de voir quel poids vous voulez traîner. N’oubliez pas:

  • Un (ou des) bâton de marche est essentiel! Prévoyez-en un ou trouvez-en un sur le chemin si vous commencez par les montagnes près d’Antalya;
  • Un chapeau, foulard ou bandana pour la tête;
  • Des gougounnes, sandales ou flip-flops pour reposer les pieds le soir et lors des pauses sur les plages rencontrées!
  • Selon la période de l’année, au moins un ensemble de pantalon et chandail à manches longues pour les soirées fraîches en plein air;
  • Des serviettes antibactériennes humides pour avoir un semblant d’hygiène sous la tente;
  • Des pansements pour ampoules et du ruban médical pour les faire tenir en place.

TROUVER DE L’INFORMATION: Il y a bien évidemment le livre de Kate Clow sur la Voie avec de pertinentes indications tant sur le sentier que sur les ruines historiques rencontrées jour après jour. J’ai aussi trouvé que la page de wikivoyage aide énormément et je conseille d’imprimer ou de noter les différents kilométrages entre les villages ou points de repère, ce que le livre ne mentionne pas. Gardez en tête que:

  • Le livre est surtout pertinent pour: le nombre d’heures de marche estimé entre les villages (même si vous avez un rythme différent du livre, ce dernier est plutôt conservateur et ne vous fera pas de mauvaise surprise);
  • La page de wikivoyage est surtout pertinente pour le kilométrage entre les points de repères, une plus grande quantité de points de repères et des informations parfois plus précises et pratiques que le livre.
  • Pour avoir une idée des températures, allez sur wunderground.com, entrez le nom d’une ville (faire l’essai avec Antalya et Fethiye) et ensuite choisir de voir le calendrier pour la période voulue.
  • Pour acheter des cartes détaillées de la région et des sentiers, c’est ici.
  • Pour télécharger l’application iPhone gratuite de la carte de la Voie (par Kate Clow), c’est ici.
  • L’application gratuite maps.me, que j’ai utilisée à ma deuxième randonnée sur la Voie lycienne, me semble incontournable.

La falaise de Kaş

[Notez que depuis 2016, deux nouvelles sections se sont ajoutées après Hisarçandır (là où la Voie se terminait précédemment, vers Antalya). La Voie atteint donc maintenant 540km et prend fin à Geyikbayırı. Ces deux jours supplémentaires sont décrits sur la page de Wikivoyage.]

N’hésitez pas à poser des questions en commentaires!

Advertisements

3 avis sur « La Voie lycienne »

    • Bonjour,
      Malheureusement maps.me n’identifie pas vraiment les sentiers avec leur nom. La Voie lycienne n’est donc pas identifiée sur comme telle, mais la grande majorité du trajet s’y trouve sous forme de pointillés gris – signifiant des sentiers ou chemins de terre.
      Sur place, avec le marquage rouge et blanc officiel, il est facile de voir sur quel sentier nous sommes (avec maps.me) et le suivre seulement avec l’application lorsque nécessaire.

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s