Le trek Latpari

Le trek Latpari débute à Ushguli, le plus haut village permanent d’Europe, et monte jusqu’au col Latpari avant de redescendre vers le village de Chvelpi ou de Mami, selon le sentier emprunté (nous abordons ici celui menant à Chvelpi). La montée à flanc de montagne est complètement à découvert, offrant du début à la fin des vues sublimes sur les chaînes de montagnes, vallées et sommets enneigés de la région. Il est possible de marcher les deux douzaines de kilomètres en une (épuisante) journée, mais nous suggérons de la faire en deux.

IMG_7361

Niveau de difficulté : moyen

Le sentier

L’office de tourisme de Mestia fournit cartes et informations pertinentes gratuitement, mais ne possède pas de carte spécifiquement pour le trek d’Ushguli à Chvelpi. Il faut combiner le trek Ushguli – Mami (passant par le col Latpari) ainsi qu’un autre trajet débutant à Chvelpi et terminant près d’Iprali. Les deux itinéraires se croisent au col Latpari et la section Ushguli – Latpari s’additionne à la section Latpari – Chvelpi pour un total d’environ 25 km.

La montée d’Ushguli jusqu’au col Latpari est de loin la plus jolie partie du trajet alors que la descente vers Chvelpi se fait entièrement sur un chemin de terre sinueux en montagne et en forêt – il est donc beaucoup plus intéressant de débuter le trek à Ushguli qu’à Chvelpi. Le sentier est clair et simple à suivre du début à la fin.


L’eau

Des sources d’eau sont parsemées tout au long de la descente vers Chvelpi, mais ne sont pas aussi fréquentes lors de la montée d’Ushguli jusqu’au col Latpari. Heureusement, une minuscule étendue d’eau (stagnante) se trouve au sommet du col Latpari et peut être bue si filtrée ou purifiée.


IMG_7412

Où dormir

Ushguli est un village touristique avec une quantité d’auberges suffisante pour accueillir des centaines de visiteurs ainsi que quelques cafés/restaurants. Le prix d’une nuit se situe généralement autour de 40 GEL pour une chambre double, repas en option.

Bien qu’il soit possible de faire la randonnée en une seule longue journée, nous conseillons fortement de diviser le trajet en deux et de dormir sous la tente sur le col Latpari pour profiter de la tranquillité de l’endroit et des paysages.

Chvelpi ne compte qu’une poignée de maison et une seule auberge, affichée à la toute fin de la descente avant un petit pont. D’autres options d’hébergement sont l’auberge familiale Lagusheda située à une dizaine de kilomètres de Chvelpi, très abordable, ainsi que l’auberge Rati située à Mele, trois kilomètres plus loin. Toutes deux sont visibles sur Google.maps et sont atteignables à pied ou en autostop.

Quand y aller

Le climat du nord de la Géorgie apporte des hivers de plusieurs mois, froids et enneigés. Il est donc conseillé d’y aller entre le printemps et l’automne, c’est-à-dire de la fin mai au début octobre. L’été peut-être très chaud (régulièrement dans les 30 à 35 degrés Celsius plus au sud), mais les montagnes du nord en font le meilleur temps pour y aller.

IMG_7342

Comment s’y rendre

Pour les randonneurs, la façon la plus logique et pertinente de se rendre à Ushguli est de faire le trek Mestia – Ushguli, un trajet de quatre jours incontournable. Le moyen le plus simple et le moins coûteux de se rendre à Mestia est le minibus – le marshrutka – qui part de la gare de train de Zugdidi régulièrement du matin au midi, tous les jours pour 20 GEL (2017).

Pour ceux qui voudraient aller directement à Ushguli, des « taxis locaux » peuvent vous emmener de Mestia à Ushguli pour environ 200 GEL.

Il est aussi possible de prendre un vol d’une heure de Tbilisi à Mestia pour environ 65 GEL (sans bagages) avec la compagnie Serviceair, ainsi que de Kutaisi pour 40 GEL (2016). Quatre vols par semaine sont disponibles de Tbilisi et deux de Kutaisi, mais il faut réserver d’avance: les billets s’envolent rapidement!

De Chvelpi, il est possible de prendre la route vers Shkedi pour entreprendre le trek Shkedi – Sadmeli ou vers Lentekhi, où se trouvent des taxis et des marshrutka.

Quoi faire ensuite

À partir de Chvelpi :

  • Le trek du col Kelida : une randonnée de trois jours qui mène de Shkedi (à 10 km de Chvelpi) à Sadmeli (tout près d’Ambrolauri) par le col Kelida et ses 3048m d’altitude. Un trek pour ceux qui recherchent solitude et défis!
Advertisements