Le trek Mestia – Ushguli

Le trek de Mestia à Ushguli est une randonnée de quatre jours (mais peut être condensée en trois jours pour les marcheurs rapides) qui allie accessibilité et confort sans faire de compromis sur la magnificence des montagnes du Caucase. L’un des treks les plus populaires de Géorgie, il est à ne pas manquer tant pour les villages que les paysages et la cuisine traditionnelle locale.

IMG_7330

Niveau de difficulté : facile

Le sentier

L’office de tourisme de Mestia fournit cartes et informations pertinentes gratuitement et prévoit quatre jours de 6 à 8 heures chacun pour faire le trajet complet. Il est conseillé de le parcourir de Mestia vers Ushguli pour profiter du changement de paysages et apprécier l’arrivée à Ushguli, le village permanent le plus haut d’Europe. Chaque journée se termine dans un village où on trouve quelques auberges pour manger et/ou dormir.

Le sentier est facile à suivre mais parfois très fréquenté. Le seul endroit « risqué » est situé après le village d’Adishi, durant la troisième journée, alors qu’il faut traverser une rivière coulant du glacier. Assurez-vous auprès de votre auberge que des hommes et leurs chevaux y attendent pour faire traverser les randonneurs (pour 10 à 20 GEL). Ne pas traverser à pied!

La dernière journée peut être évitée en payant un « taxi local » à Iprali – le dernier village avant Ushguli – ou en faisant de l’autostop (parfois difficile). Si vous désirez faire tout le trajet à pied, il est essentiel de ne pas emprunter la route de terre jusqu’à Ushguli! Le vrai sentier, très joli, commence à gauche de la route peu après Iprali et mérite d’être parcouru, quoi qu’en disent les locaux.

IMG_7301

Où dormir

Mestia étant le plus grand centre de la région, on y trouve un grand éventail d’hébergements, incluant plusieurs auberges de jeunesse, beaucoup d’auberges et quelques établissements plus luxueux. Le trek passe par plusieurs villages où il est possible de dormir sans réserver à l’avance, les prix les plus bas étant autour de 50 GEL par personne. La plupart des auberges incluent les repas du soir et du matin dans leur prix ainsi qu’un dîner à emporter pour la marche du lendemain.

Il est aussi possible de dormir sous la tente tout au long du trek et de s’approvisionner auprès des auberges en passant dans les villages.

Collations

Nous recommandons fortement d’acheter plusieurs collations à Tbilisi ou Mestia pour pouvoir refaire le plein d’énergie durant la randonnée. Les dîners à emporter offerts par les auberges sont généralement petits et ne suffisent pas toujours à combler les dépenses énergétiques d’un long trek en montagne.

Quand y aller

Le climat du nord de la Géorgie apporte des hivers de plusieurs mois, froids et enneigés. Il est donc conseillé d’y aller entre le printemps et l’automne, c’est-à-dire de la fin avril au début octobre. L’été peut-être très chaud (régulièrement dans les 30 à 35 degrés Celsius plus au sud), mais les montagnes du nord en font le meilleur temps pour y aller.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment s’y rendre

La façon la plus simple et la moins coûteuse de se rendre à Mestia est le minibus – le marshrutka – qui part de la gare de train de Zugdidi régulièrement du matin au midi, tous les jours pour 20 GEL (2017). La nouvelle route permet un long voyage sinueux, mais sécuritaire.

Il est aussi possible de prendre un vol d’une heure de Tbilisi à Mestia pour environ 65 GEL (sans bagages) avec la compagnie Serviceair, ainsi que de Kutaisi pour 40 GEL (2016). Quatre vols par semaine sont disponibles de Tbilisi et deux de Kutaisi, mais il faut réserver d’avance: les billets s’envolent rapidement!

Quoi faire ensuite

À partir d’Ushguli :

  • Le trek du col Latpari : une randonnée de deux jours qui mène à Chvelpi par les montagnes vertes et dénudées au sud d’Ushguli. Simple et peu fréquenté.

À partir de Mestia :

  • Le trek Mestia – Mazeri : de nombreux minibus partent d’Ushguli (jusque vers 13h) pour Mestia, d’où vous pouvez entreprendre le magnifique trek qui culmine au col Guli.
Advertisements