Le trek Mazeri – Mestia

Le sentier de Mazeri à Mestia plonge au cœur des montagnes du Caucase et culmine avec le col Guli à près de 3000m d’altitude. Il s’agit de l’un des plus beaux treks que j’ai eu la chance de faire, mais certainement pas l’un des plus faciles tenant compte des 23-25kg de mon sac à dos. Un sentier incontournable pour les randonneurs expérimentés, avides de solitude et de paysages à couper le souffle.

IMG_7130

Niveau de difficulté : moyen/difficile

Le sentier

L’office de tourisme de Mestia fournit cartes et informations pertinentes gratuitement et prévoit une dizaine d’heures de marche pour faire la traversée entre Mazeri et Mestia (qui totalise environ 25km, avec 1760m de dénivelé positif et 2000m de dénivelé négatif). Le sentier peut être parcouru dans les deux sens, 10km séparant Mazeri du col Guli et 15km séparant le col de Mestia. La section entre Mazeri et le col Guli est plus abrupte que celle du col vers Mestia.

Le sentier qui débute à Mazeri est relativement simple à suivre pour les premiers kilomètres, avant de devenir de plus en plus difficile à discerner. Un GPS ou téléphone avec application GPS est très utile pour garder le cap vers le col Guli alors qu’une multitude de sentiers semblent naître et s’effacer ici et là sur le magnifique flanc vert et dénudé des montagnes.

Une fois le col atteint, deux options semblent permettre de rejoindre Mestia : descendre de l’autre côté du col, vers la gauche, ou se diriger vers la droite en direction d’un petit sommet.

Important : le sentier qui descend vers la gauche n’existe plus. Le seul sentier praticable est celui vers la droite et menant à un sommet. À mi-chemin vers le sommet, un autre sentier bifurque vers la vallée, c’est celui qui mène à Mestia.

Une fois la descente vers la vallée amorcée, le sentier est de plus en plus évident et est généralement facile à trouver. Quelques passages à flanc de montagne peuvent être périlleux à traverser à cause des chutes/ruisseaux qui y coulent et des restes de neige (glissants) qui s’y trouvent, même au mois d’août.

tenteguli

Où dormir

Nous recommandons fortement de diviser la randonnée en deux journées – tout de même bien remplies – pour profiter au maximum du sentier. Il est possible de dormir sous la tente à quelques endroits près de Mazeri et à quelques kilomètres de Mestia (un berger viendra peut-être vous demander 10 à 20 GEL si vous êtes près de Mazeri), ainsi que sur le col Guli, de loin le meilleur endroit pour camper.

À Mazeri, une multitude d’auberges offre des chambres privées allant de 30 GEL à plus de 200 GEL la nuit, incluant généralement trois repas de cuisine traditionnelle géorgienne. Mais attention : si vous réservez en ligne, attendez-vous à payer plus cher sur place et/ou à devoir fortement négocier en russe pour obtenir le prix affiché sur internet!

Mestia étant le plus grand centre de la région, on y trouve un plus grand éventail d’hébergement, incluant plusieurs auberges de jeunesse et des établissements plus luxueux.


Important : fréquentes sur le versant entre le col Guli et Mestia, les sources d’eau sont plus rares entre Mazeri et le col, avec seulement un ou deux ruisseaux dans la deuxième moitié de la montée. Il est donc crucial de remplir les bouteilles et sacs d’hydratation aussi souvent que possible.


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand y aller

Le climat du nord de la Géorgie apporte des hivers de plusieurs mois, froids et enneigés. Il est donc conseillé d’y aller entre le printemps et l’automne, c’est-à-dire de la fin avril au début octobre. L’été peut-être très chaud (régulièrement dans les 30 à 35 degrés Celsius plus au sud), mais les montagnes du nord en font le meilleur temps pour y aller. Les mois de printemps risquent d’être plus périlleux avec des amas de neige bien présents parfois jusqu’au milieu de l’été.

Comment s’y rendre

La façon la plus simple et la moins coûteuse de se rendre à Mestia est le minibus – le marshrutka – qui part de la gare de train de Zugdidi régulièrement du matin au midi, tous les jours pour 20 GEL (2017). La nouvelle route permet un long voyage sinueux, mais sécuritaire. Si vous désirer entreprendre le trek à partir de Mazeri, il faut prendre un autre marshrutka de Mestia ou payer un taxi.

Il est aussi possible de prendre un vol d’une heure de Tbilisi à Mestia pour environ 65 GEL (sans bagages) avec la compagnie Serviceair, ainsi que de Kutaisi pour 40 GEL (2016). Quatre vols par semaine sont disponibles de Tbilisi et deux de Kutaisi, mais il faut réserver d’avance: les billets s’envolent rapidement!

Quoi faire ensuite

À partir de Mazeri :

  • Le mont Mazeer : un sommet situé à l’ouest de Mazeri qui ne nécessite que 5 heures de marche (aller-retour).
  • Le glacier Ushba : une randonnée d’une longue journée ou, si vous avez une tente, de deux jours pour faire l’aller-retour jusqu’à l’impressionnant glacier du légendaire mont Ushba.

À partir de Mestia :

  • Le trek Mestia – Ushguli : ce trek est le plus accessible, populaire et l’un des plus jolis itinéraires dans la région de Svaneti. À ne pas manquer !
Advertisements